Les Guerres du bio

Stenka Quillet

Longtemps, nos ancêtres se sont battus pour l'accès à la nourriture. Les guerres dont il est question dans le livre de Stenka Quillet sont d'un autre ordre. La nourriture n'est plus rare, elle est empoisonnée. Tout au long de son enquête, Stenka va de surprise en surprise. Pour défendre le système en place – dont dépendent beaucoup d'emplois, mais aussi d'énormes profits –, les autorités n'hésitent pas à tricher et à repousser à plus tard des décisions pourtant vitales. Ainsi voit-on ministères et médias prétendre que « scientifiquement, le bio ne nourrit pas mieux que l'agriculture chimique ». En réalité, l'enquêtrice et les vrais experts (dont l'agronome Claude Aubert, actif depuis 1965) démontrent que les « scientifiques » en question dépendent du complexe agro-alimentaire ! Censé nous nourrir, ce dernier nous manipule. Qui faut-il croire ? Aujourd'hui, le bio s'est imposé jusque dans les hypermarchés, mais est-ce toujours du bio ? Peut-on faire du bio intensif et à grande échelle ? Cela a-t-il du sens d'importer des produits bio depuis l'Argentine ? Et l'atmosphère entière n'est-elle pas de toute façon polluée ? Adepte d'une révolution de fond, Stenka Quillet répond à toutes les questions que vous vous posez à ce sujet. Lire la suite

248 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x205

Un livre documentaire
Des hangars de Rungis aux épiceries spécialisées, des fermes éthiques aux cultures « bio » intensives d'Espagne, la réalisatrice Stenka Quillet nous propose, pour une fois, non pas un film, mais un livre. Une formidable enquête dans les coulisses du bio. Avec une question : quelle société voulons-nous pour nos enfants ?

Haut de page